LE PARCOURS

Chaque photographie de l’exposition forme un tableau en soi et raconte des histoires contemporaines de transmission : le cheminement d’un enfant malien rêvant d’indigo qui est devenu créateur de textile, d’une employée de banque japonaise devenue une artiste du papier washi mondialement reconnue, d’un apprenti chaudronnier passé maître orfèvre ou encore d’un forgeron africain devenu professeur de psychopédagogie... 

 

Toutes les photographies, réunies dans l’exposition sans distinction géographique ou culturelle, attestent de l’universalité de l’acte de transmission.

 

Les photographies, accompagnées par les propos que les Baldizzone ont recueillis sur le terrain, sont présentées selon trois thématiques : Rencontres, Imprégnations, Apprentissages.

LES « RENCONTRES »

Les liens entre le maître et l’élève : leurs rencontres, leurs échanges, leurs relations. Les échanges de connaissances intergénérationnels, interculturels et interdisci- plinaires. Mais également les découvertes de la matière ainsi que le choix qui conduit à choisir tel art ou tel métier.

LES « IMPRÉGNATIONS »

Les différentes imprégnations du savoir : au sein d’une famille, d’une dynastie, d’une communauté, par une matière, une culture différente ou par les cinq sens.

LES « APPRENTISSAGES »

Les pratiques, les connaissances et les valeurs humaines auxquelles un jeune est formé pour apprendre un savoir ou un métier traditionnel ; les outils qu’il apprend à manier et les gestes auxquels il entraîne sa main... Un enseignement qui passe aussi par la parole, l’exemple, l’observation et l’imitation.

 

 

 

Pendant toute la durée de l’exposition, plusieurs rencontres peuvent être organisées avec des artisans mais aussi avec les artistes et les maitres d’art qui ont participé au projet

« Transmissions » 

©2016 Crée par Alice Santinelli